DIMINUTION DE LA FERTILITÉ MASCULINE : UNE RÉALITÉ SOUS-ESTIMÉE

L’homme a une place déterminante dans la conception d’un enfant. La recherche s’est longtemps focalisée sur la prise en charge de la femme, et beaucoup moins sur l’homme. Depuis une dizaine d’années, on observe une prise de conscience sur les causes de la diminution de la fertilité masculine, qui est estimée aujourd’hui à 20% des cas en France.

L’une des principales causes de cette diminution chez l’homme est l’âge. Les études menées sur le sujet de la fécondité masculine permettent d’affirmer que la concentration en spermatozoïdes dans le sperme diminue au fur et à mesure des années.

Conceptio Homme

78% des hommes conçoivent dans les 6 mois lorsqu’ils sont âgés de moins de 25 ans, ils ne sont plus que 58% à concevoir dans les 6 mois lorsqu’ils dépassent les 35 ans.

L’âge n’est pas le seul responsable dans la baisse de la fertilité masculine. Le stress, la pollution et l’hygiène de vie sont également des facteurs qui peuvent altérer la qualité du sperme produit par l’homme. En effet, en 50 ans, plusieurs études révèlent une réduction de plus de 50% du nombre de spermatozoïdes ainsi que de leur mobilité dans le fluide séminal de nombreux hommes1.
Les principales raisons sont liées au stress oxydatif qui produit des radicaux libres dans l’organisme et nuit à une spermatogenèse normale chez l’homme qui souhaite concevoir un enfant.

1. E. Carlsen et al., Evidence for decreasing quality of semen during past 50 years, BMJ sept. 92, vol.305:609-613