Assistance Médicale à la Procréation (AMP) ou Procréation Médicalement Assistée (PMA) : toutes les techniques médicales, médicamenteuses ou chirurgicales visant à aider les couples à procréer.

Aménorrhée : absence du flux menstruel chez une femme en âge d’être réglée.

Asthénospermie : faible mobilité des spermatozoïdes présents dans le liquide séminal.

Azoospermie : absence de spermatozoïdes dans le sperme.

DPN : Diagnostic Prénatal qui comprend l’ensemble des examens réalisés sur le fœtus pour vérifier son état de santé in utero.

Embryon : nom donné au futur bébé, de la fécondation jusqu'à la fin du deuxième mois de grossesse.

Endomètre : muqueuse qui tapisse la cavité utérine. Chaque mois, la muqueuse croît pendant la première partie du cycle, s'épaissit et se vascularise pendant la seconde partie en vue d’accueillir un éventuel embryon. Si aucune fécondation n’a eu lieu, l’endomètre s’évacue avec les règles. La bonne qualité de l’endomètre est nécessaire pour une nidation de l’embryon.

Endométriose : pathologie fréquente caractérisée par des fragments de muqueuse utérine se développant à l’intérieur de l’abdomen, en dehors de l’utérus. L’endométriose est une cause possible de stérilité sans que l’on ne sache précisément pourquoi et par quels mécanismes elle agit sur la fertilité. Elle touche 15 % des femmes en âge de procréer.

Fécondité / Fécondabilité : pourcentage de chances de procréer par cycle. Le taux de fécondité est représenté par le nombre d'enfants nés au cours d’une année par rapport au nombre de femmes en âge de procréer (15-49 ans).

Fécondation : union d’un spermatozoïde et d’un ovule avec formation d’un œuf.

Fertilité : représente la capacité d’un couple à concevoir et donner naissance à un ou plusieurs enfants vivants (capacité à procréer).

FIV (Fécondation In Vitro) : principe consistant à mettre l’ovule de la femme et les spermatozoïdes de l’homme en contact en laboratoire et non pas dans le milieu naturel (voies génitales de la femme).

FIVISTES : spécialistes de la procréation médicalement assistée.

Flagelle: filament mobile du spermatozoïde qui lui sert d'organe locomoteur.

Fœtus : terme désignant le fruit de la conception à partir du troisième mois de la vie intra-utérine jusqu’à la naissance.

FSH et LH : ces deux hormones sont aussi dites gonadostimulines car leur rôle consiste à stimuler les gonades (ovaires ou testicules). Elles sont sécrétées par l’hypophyse. Chez la femme, la FSH induit la croissance des follicules tandis que l’ovulation est déclenchée par une sécrétion brutale de LH (pic de LH).

Gamètes : nom donné aux cellules sexuées (spermatozoïdes et ovocytes) dont l’union formera l’œuf.

Glaire : mucus sécrété par les glandes du col de l'utérus. La consistance de la glaire varie au cours du cycle. Une glaire est habituellement filante et hospitalière à l’approche de l’ovulation afin de faciliter le passage des spermatozoïdes. L’examen de la glaire (aspect, viscosité…) fait partie des bilans de stérilité. Une glaire anormale, qui fait obstacle aux gamètes de l’homme, suffit parfois à expliquer une infertilité.

Gonade : glande génitale (testicule et ovaire).

Hyperfertilité : très fertile, qui peut procréer très facilement.

Hyperspermie : volume du sperme plus important que la moyenne.

Hypofertilité : se caractérise par une réduction de la fertilité, le couple ayant un peu plus de difficultés pour procréer que la moyenne de la population générale.

Hypophyse : glande de petite taille située à la base du cerveau. Chez la femme, l’hypophyse secrète les hormones (FSH et LH) qui régule son activité ovarienne.

Hypospermie : volume du sperme moins important que la moyenne.

Infertilité: incapacité à procréer après 2 ans d’essais de conception, malgré des rapports sexuels fréquents chez les couples jeunes (inférieur à 35 ans pour la femme et inférieur à 45 ans pour l'homme).
Chez ces couples, souvent seule l’assistance médicale à la procréation leur permettra d’accomplir leur désir d’enfant.
Cette infertilité peut être de deux types :
- Primaire : absence de grossesse observée après 2 ans d’essais non protégés chez une femme qui n’a jamais été enceinte.
- Secondaire : absence de grossesse observée après 2 ans d’essai non protégés chez une femme qui a déjà eu un ou plusieurs enfants.

Insémination artificielle (IA) : introduction du sperme par voie instrumentale, dans l’appareil génital de la femme.

Oligospermie : faible quantité de spermatozoïdes dans le sperme.

Ovule ou Ovocyte : gamète féminin (cellule sexuelle de la femme). La fécondation d’un ovule par un spermatozoïde donne naissance à un embryon.

Ovulation : processus qui conduit les ovaires de la femme à la production d’un ovule. L’ovulation a lieu en milieu de cycle, vers le 14ème jour. Habituellement, 4 ou 5 follicules se développent mais un seul arrive à maturité et produira un ovule prêt à être fécondé.

Salpingite : infection des trompes. Avec 200 000 cas par an, les salpingites sont la principale cause de stérilité tubaire.

Spermatogenèse : production de spermatozoïdes.

Sperme : liquide séminal produit par l’homme constitué de gamètes mâles (spermatozoïdes) et d’un liquide nourricier dans lequel les spermatozoïdes évoluent. Un sperme normal contient entre 20 et 250 millions de spermatozoïdes au millilitre.

Stérilité : impossibilité absolue à concevoir.

Stérilité idiopathique : stérilité que l’on ne peut pas expliquer médicalement.

Syndrome OATS (oligo-asthéno-tératospermie) : les spermatozoïdes présents dans le liquide séminal présentent 3 défauts (faible nombre, mobilité réduite et anomalies morphologiques).

Tératospermie : abondance de spermatozoïdes de forme anormale.

Trompe de Fallope : formée d’un pavillon qui entoure l’ovaire et d‘un tube relié à l’utérus, la trompe est le lieu où se situe la fécondation naturelle.

Zygote : la cellule œuf (ou zygote) est le premier stade de l’embryon. Elle est issue de la fusion d'un ovule et d’un spermatozoïde.